Accueil / Visage / Rajeunissement du visage / Rajeunissement des lèvres et de la région péribuccale

Rajeunissement des lèvres et de la région péribuccale

Injections pour le volume des lèvres

Le traitement des lèvres peut correspondre à une demande soit d’une modification morphologique de la forme et du volume des lèvres, elle s’effectue alors le plus souvent par injection des lèvres, soit du traitement des effets du temps dont la méthode par injection d’acide hyaluronique des lèvres n’est qu’une partie de ce traitement.

Rajeunissement des lèvres et de la région péribuccale

Comprendre le vieillissement péribuccal

L’essentiel du traitement chirurgical de rajeunissement facial se focalise sur le front, les yeux, l’ovale et le cou. Il se préoccupe moins de la bouche, car elle est difficile à rajeunir.

Chez les jeunes patientes, des blépharoplasties et un lifting cervico facial vont permettre d’alléger le regard et de rajeunir l’ovale du visage. Traiter à la région péribuccale pourra ainsi être évité́ tout en obtenant un résultat harmonieux sauf si la patiente souhaite une augmentation de volume par injection d’acide hyaluronique des lèvres ou par injection des lèvres avec de la graisse.

En revanche, chez les patientes plus âgées, il est recommandé de traiter également la région péribuccale afin d’éviter la dysharmonie d’une bouche « marquée » au milieu d’un visage rajeuni qui évoque le redouté « Surgical look ».

Il faut déjà comprendre que retendre la peau et les muscles lors d’un lifting cervico-facial, n’aura au niveau des sillons nasogéniens et des plis de l’amertume, qu’un effet de remise en tension limité, insuffisant pour rajeunir une région péribuccale abimée. C’est pour cette raison que le rajeunissement péribuccal doit avoir lieu directement au niveau local. L’injection d’acide hyaluronique des lèvres ou l’injection des lèvres avec de la graisse ne permettent d’ailleurs pas de régler l’intégralité des problèmes de cette région buccale et péribuccale. De plus, le traitement des tissus mous ne trouvera sa pertinence qu’après avoir fait rétablir la dentition par un dentiste expérimenté.

La comparaison entre lèvres de personnes jeunes et lèvres de personnes d’âge avancé révèle qu’avec le temps les phénomènes suivants se produisent :

  • Les lèvres rouges s’atrophient, l’ourlet à la jonction lèvre rouge / lèvre blanche perd sa définition, et les crêtes philtrales de la lèvre blanche supérieure disparaissent.
  • La lèvre blanche supérieure s’allonge jusqu’à finir par masquer les incisives supérieures.
  • Les tissus situés en dehors des commissures buccales s’atrophient, tendent à s’enrouler autour de la bouche et contribuent à donner un air triste et fatigué, ce sont les plis d’amertume.
  • Les lèvres blanches se rides verticalement.
  • Les sillons nasogéniens se creusent

 

Finalement, le caractère pulpeux et humide d’une bouche jeune disparaît et est remplacé par l’apparition d’angles et de sillons.

Atrophie et hypotrophie des lèvres

Le traitement peut correspondre à une demande

  • En cas d’hypotrophie, d’une modification de la forme et du volume des lèvres jugés comme insuffisants
  • En cas d’atrophie, d’une reconstruction des structures labiales suite aux effets du vieillissement.

Avec l’âge, la lèvre rouge s’amincit et s’enroule vers l’intérieur de la bouche. Lorsque ce mouvement est prononcé, elle peut quasiment disparaitre ce qui accentue encore davantage l’aspect vieilli et amer. Au niveau de la lèvre blanche, il existe une perte de définition de l’ourlet, et un aplatissement des crêtes philtrales à la lèvre supérieure.

Le traitement consiste d’une part à restaurer le volume des lèvres rouges et, d’autre part, à redéfinir la jonction entre la lèvre rouge et la lèvre blanche et reconstruire le philtrum. Ce traitement repose sur le comblement. L’objectif est de recréer l’aspect pulpeux et humide de la lèvre rouge et de restructurer la lèvre blanche.

Lipofilling et acide hyaluronique des lèvres

La volumétrie peut être effectuée :

  • Par un lipofilling, la graisse traitée est injectée dans les lèvres rouges. L’avantage de cette technique d’injection des lèvres réside dans le naturel de son résultat ainsi que dans sa longévité́. Il n’y a jamais d’augmentation trop importante ou caricaturale. La lipostructure restaure les volumes et améliore la qualité́ de la peau en raison des facteurs de croissance et des cellules souches qu’elle contient. La procédure d’injection des lèvres par de la graisse doit être réalisée au bloc opératoire. Elle est classiquement réalisée lors d’un lifting cervico facial.
  • Par injection d’acide hyaluronique dans les lèvres, produit de comblement résorbable à 100 % et dont l’administration se fait au cabinet. Plusieurs techniques peuvent être employées, à l’aiguille ou à la canule en fonction de chaque cas.

 

Pour traiter l’insuffisance ou l’atrophie de la lèvre rouge, les injections sont faites en profondeur dans la lèvre rouge, à la jonction lèvre sèche/lèvre humide. Il faut garder en mémoire que la lèvre rouge inférieure est toujours plus volumineuse que la lèvre rouge supérieure, et que ces proportions doivent être conservées.

Pour reconstruire les lèvres blanches atrophiées, les injections d’acide hyaluronique des lèvres sont faites au niveau de l’ourlet et du contour des lèvres pour les redéfinir, et au niveau des crêtes philtrales pour les redessiner. A la lèvre inférieure, le plus souvent seuls les deux-tiers médians sont injectés afin d’obtenir un équilibre harmonieux avec la lèvre supérieure.

Plus de détails sur les injections d’acide hyaluronique des lèvres

La consultation permet d’analyser le volume et les structures des lèvres. En accord avec chaque demande, le plan d’injection des lèvres est établi.

Des photographies anciennes, visage plus jeune et plus rempli, peuvent être demandées. Elles permettent d’affiner l’analyse volumétrique et les prévisions de volume d’acide hyaluronique à injecter.

La technique est expliquée en détail et les complications éventuelles sont expliquées.

Des photographies médicales du visages sont prises.

L’éviction sociale est minime voir le plus souvent absente. La prise en charge médicale est très focalisée sur la prévention de l’éviction sociale.

Les ecchymoses sont prévenues par des protocoles médicaux :

  • Homéopathie par Arnica avant et après les injections
  • Évitement absolu de la prise d’aspirine et d’AINS 10 jours avant les injections

 

Les injections des lèvres sont douloureuses, aussi une anesthésie locale est faite systématiquement et le plus souvent l’injection se fait au moyen d’un produit contenant de la lidocaïne, un anesthésiant local.

Des visites de contrôle sont toujours proposées.

Les résultats des injections des lèvres sont obtenus très rapidement, en quelques jours. En revanche leur durée de vie est limitée. Plusieurs séances d’injections peuvent parfois être nécessaires, car en raison des mouvements des lèvres le produit peut avoir tendance à migrer vers les structures adjacentes ce qui contribue à diminuer l’effet. Afin d’éviter cela, l’emploi d’un acide hyaluronique moins fluide peut être envisagé mais expose au risque d’irrégularités.

 

Allongement de la lèvre supérieure

Au cours du temps, la lèvre supérieure s’allonge, s’amincit et tombe en masquant les incisives alors que ces dernières sont habituellement découvertes sur 3 à 4 mm chez l’adulte plus jeune. Les traitements volumateurs, par lipofilling ou injection d’acide hyaluronique dans les lèvres, permettent de simuler une élévation de la lèvre supérieure. Cependant, outre le traitement très partiel du problème, le comblement augmente le poids de la lèvre et exacerbe son allongement avec le temps. Ainsi les injections des lèvres ne sont pas la solution idéale pour traiter ce problème de longueur de la lèvre blanche supérieure.

Le « lip-lift » est le traitement de référence pour raccourcir une lèvre blanche trop longue. Il consiste en une excision cutanée sous-narinaire. La cicatrice est dissimulée dans les narines et le résultat est très naturel à condition de de bien poser l’indication et de ne pas trop remonter la lèvre.

 

 

Plis d’amertume

Au niveau des commissures buccales, les tissus s’affaissent et s’enroulent en dedans. Ainsi, les commissures s’abaissent et les plis d’amertume apparaissent, conférant alors à la bouche un air triste et amer.

Le traitement des commissures doit donc être local pour être efficace. Il repose sur :

  • Des injections de toxine botulique dans le muscle responsable (Muscle dépresseur de l’angle de la bouche ou DAO) qui permettent le relèvement commissural.
  • Des injections de graisse, ou des injections d’acide hyaluronique dans les lèvres et dans la région commissurale et sous commissurale qui permettent de traiter l’atrophie de cette région et de lui apporter du soutien. Les injections sont réalisées en dedans du pli, et sont étendues à l’ensemble de la région en dedans.
  • Le lifting cervico facial, va contribuer à diminuer ces plis d’amertume. En revanche, le lifting de l’angle de la bouche dont le principal problème est lié à la présence d’une cicatrice en peau blanche doit être évité.

 

Les rides péribuccales verticales ou « code barre »

Les visages jeunes ne sont pas ridés. Les rides péribuccales qui surviennent avec le temps peuvent être fines et superficielles ou encore larges et profondes.

Pour les rides fines et moyennes, les procédés de surface suivants sont utilisables :

  • Dermabrasion à la fraise diamantée : Elle est réalisée sous anesthésie locale ou tronculaire au bloc opératoire. Elle peut être associée à un passage au laser, particulièrement efficace sur les dyschromies solaires.
  • Lasers : Les divers types de lasers trouveront leur usage selon la localisation, l’importance des rides ainsi que l’objectif du traitement. Le Fraxel® est indiqué pour relisser sans retendre. Le laser CO2UP, indiqué pour relisser et retendre, est le « Gold Standard » au niveau des lèvres.
  • Peelings moyens : Les peelings TCA (acide trichloracétique) à concentration moyenne (15 à 25 %) en application répétée de 2 à 3 séances permettent d’améliorer l’éclat de la peau et d’obtenir des résultats satisfaisants sur les ridules ainsi que les taches.
  • Injections d’acide hyaluronique des lèvres blanches : les rides fines et présentant une orientation radiaire sont injectées une à une par la méthode de « blanching », et pour réhydrater la peau atrophiée, les injections des lèvres par skinboosters sont recommandés. Les skinboosters sont des acides hyaluroniques très fluides destinés à être injectés dans le derme. Ils permettent de réhydrater la peau qui s’est flétrie avec les années ou sous l’influences des facteurs environnementaux comme le tabac, l’exposition solaire… Leur utilisation est particulièrement intéressante au niveau péribuccal. 2 à 3 séances d’injections des lèvres blanches par skinbooster espacées d’un mois sont nécessaires pour obtenir un résultat optimal. On associe fréquemment aux skinboosters des injections de solutions polyrevitalisantes composées de vitamines, d’acides aminés, d‘acides nucléiques, de minéraux et de coenzymes Ces injections contribuent également à l’hydratation de la peau et elles entretiennent son élasticité et lui apportent de l’éclat. Comme pour les skinboosters, 2 à 3 séances d’injections des lèvres espacées d’un mois sont nécessaires pour obtenir un résultat optimal.
  • Injections de toxine botulique : L’injection des lèvres, à la jonction lèvre blanche / lèvre rouge, de doses minimes de toxine botulique permet d’estomper transitoirement les ridules.

Pour les rides profondes, un traitement agissant plus en profondeur est à employer, cependant il fait courir un risque de dyschromie. L’analyse du bénéfice/risque doit donc être particulièrement bien menée. Peuvent être utilisés :

  • Les peeling TCA fortement concentrés, fait de préférence au bloc opératoire.
  • Les peelings au phénol, plus agressifs, réservés aux rides les plus profondes et exposant à des rougeurs source d’une longue éviction sociale.

 

Sillon nasogénien

Avec l’âge, le sillon nasogénien devient complexe et difficile à traiter. Il se creuse et les tissus jugaux au-dessus s’atrophient, et glissent par-dessus lui en créant des déformations.

Le comblement du sillon nasogénien par de la graisse, ou de l’acide hyaluronique, offre de bons résultats particulièrement chez le sujet jeune. Le traitement optimal consiste à traiter également les régions sus-jacentes (pommette, vallée des larmes…). Ceci aura pour effet de spontanément atténuer le sillon nasogénien, et permettra d’éviter de trop le « charger ». Néanmoins, avec l’âge, l’injection seule tend à devenir inefficace et il est préférable d’associer le comblement du sillon nasogénien à un lifting cervico facial.

Lorsque les patients ne se sentent pas prêts pour le lifting, une autre possibilité consiste alors à effectuer une excision directe du sillon nasogénien. Les techniques d’excision directe ne sont pas très populaires malgré des cicatrices discrètes dans les sillons et un résultat naturel. Les méthodes de résection consistent à effectuer une excision de la partie basse du sillon. Au maximum, l’excision du sillon porte sur toute sa longueur.

Lire plus

Autres interventions

Rajeunissement des paupières

Le vieillissement du regard est caractérisé par des paupières supérieures lourdes et creuses et des paupières inférieures allongées avec des poches. La blépharoplastie est la méthode de choix pour lutter efficacement et durablement contre leur vieillissement.

Rajeunissement fronto temporal et des sourcils

Le front correspond au tiers supérieur du visage. Son vieillissement qui associe rides, perte de volume et chute des sourcils alourdissant le regard est souvent négligé. Son traitement est pourtant très efficace par l’éclat qu’il apporte au visage.

Reconstruction des volumes du visage

L’approche volumétrique du vieillissement du visage permet par des injections de graisse autologue de le repulper. Il complète les effets des liftings et des blépharoplasties afin d’améliorer le résultat esthétique et de pérenniser le rajeunissement facial.

Rajeunissement de l’ovale et du cou

Le vieillissement cervico facial se manifeste par un visage affaissé et un cou relâché. Le lifting cervico facial est la méthode de choix pour lutter efficacement et durablement contre ces relâchements du bas du visage et du cou.

Une question ? Prendre rendez-vous ?