Accueil / Visage / Embellissement du visage / Traitements du menton

Traitements du menton

Génioplastie ou Mentoplastie

Depuis quelques années, un traitement volumétrique du visage est de plus en plus pratiqué par les spécialistes. Ainsi des injections d’acide hyaluronique faites au cabinet viennent remplir les sillons creusés et augmenter certains volumes du visage, et des injections de graisse autologue, prélevée sur le patient lui-même, viennent compléter le lifting cervico-facial et les blépharoplasties afin d’en améliorer le résultat esthétique et de pérenniser le rajeunissement facial. La chirurgie esthétique du menton , souvent négligée, permet également l’embellissement et le rajeunissement.

Traitements du menton

Génioplastie : la chirurgie esthétique du menton

Le menton peut être parfois trop reculé et trop en arrière, on parle alors de retrogénie, voir trop petit, on parle alors de microgénie. Le profil des patients présentant une retrogénie est alors caractéristique et associe outre le menton en arrière, une distance trop courte entre le cou et le menton et un angle cervico-mentonnier inexistant ou qui tend à disparaitre très précocement donnant la fausse impression de chute des tissus sous-mentaux. Cette particularité anatomique est fondamentale à prendre en considération en cas de demande de rajeunissement cervico-facial ou de traitement de cette perte ou absence d’angle cervico-mentonnier. En effet, tout effort de remise en tension cervico-facial sera vain si on ne traite pas la retrogénie.

Le but de la génioplastie est d’obtenir un menton naturel et en harmonie avec le reste du visage.

Cette intervention de chirurgie esthétique du menton est fréquemment associée à une intervention sur la mâchoire ou à une rhinoplastie dans le cadre d’une profiloplastie.

Quels sont les différentes techniques de chirurgie esthétique du menton ?

Il existe différentes méthodes de traitement des retrogénies :

  • La génioplastie par ostéotomie
  • La génioplastie par prothèse
  • La génioplastie par injection de graisse
  • La génioplastie par injection d’acide hyaluronique

 

La chirurgie esthétique du menton par avancée osseuse s’adresse aux patients dont l’avancée nécessaire ne dépasse par 5 mm et dont la hauteur du menton est suffisante pour permettre la réalisation du geste opératoire ou en excès pour pouvoir en diminuer la hauteur. Dans ce cas, l’intervention nécessite une cicatrice dans la bouche, au niveau de la muqueuse de la lèvre inférieure. Le menton osseux est sectionné sous les racines dentaires et 2 mm sous le nerf mandibulaire, puis il est avancé et fixé avec 2 vis. La cicatrice est fermée avec du fil résorbable. La consolidation nécessite 6 semaines. Le résultat est définitif.

 

La mentoplastie par prothèse s’adresse aux patients dont l’avancée nécessaire dépasse 5 mm ou dont la hauteur du menton est insuffisante pour permettre la réalisation d’une ostéotomie. Plusieurs types de prothèses sont disponibles sur le marché, cependant, grâce à la technologie actuelle, on peut faire fabriquer des implants en titane poreux sur mesure après étude sur le scanner 3D du massif facial du patient. Cette technique permet la correction la plus précise de la hauteur et de la projection du menton. Dans ce cas, également l’intervention nécessite une cicatrice dans la bouche, au niveau de la muqueuse de la lèvre inférieure, même si certains proposent une cicatrice sous mentale pour réduire les risques d’infection de la prothèse. L’implant fait sur mesure se positionne exactement là où il doit être sur le menton osseux, puis il est fixé avec 4 vis. La cicatrice est fermée avec du fil résorbable. Le résultat est définitif.

 

L’opération du menton par injection de graisse consiste à prélever, traiter, puis injecter de la graisse autologue, prélevée sur le patient lui-même, au niveau du menton. La technique porte le nom de Lipostructure ou lipofilling, et en raison du plan profond dans lequel seront injectés les greffons graisseux, on utilise principalement de la « macrofat ». La graisse autologue est le produit « volumateur » de référence. Elle est présente habituellement en grande quantité́. Elle permet d’obtenir un effet durable, plus durable que celui obtenu avec les produits de synthèse tels que l’acide hyaluronique. Cette méthode est cependant aléatoire car le taux de prise est de l’ordre de 50 à 70%, ce qui pose problème pour la prédictibilité du résultat. Aussi, cette méthode n’est recommandée ni pour les projections importantes ni en première intention. On a pour habitude de l’associer au lifting cervico-facial.

 

La génioplastie par injection d’acide hyaluronique consiste à augmenter la projection du menton par un implant injectable résorbable. C’est la seule méthode qui peut être proposée au cabinet médical et sans anesthésie, elle évite donc une intervention de chirurgie esthétique du menton. Grace aux progrès des laboratoires pharmaceutiques, des acides hyaluroniques très cohésifs et très volumateurs sont désormais disponibles sur le marché. Ils permettent une augmentation de projection proche de celle obtenue par ostéotomie ou par implant. L’inconvénient est la nécessité de réinjections régulières en raison de la résorption du produit.

Plus de détails sur les génioplasties osseuses et prothétiques

La première consultation permet d’analyser le menton et la projection des autres structures du visage afin d’établir le plan de traitement en accord avec chaque demande.

Des photographies anciennes, visage plus jeune, peuvent être demandées. Elles permettent d’affiner l’analyse cervicale et les prévisions de projection nécessaire.

En cas de chirurgie esthétique du menton prothétique, un scanner 3D est nécessaire afin de pouvoir réaliser l’implant sur mesure. En cas de génioplastie osseuse, une téléradiographie de profil doit être réalisée.

La technique est expliquée en détail et les complications éventuelles sont expliquées.

Des photographies médicales du visages sont prises et une étude « morphing » est alors réalisée. Le but de cette simulation est de présenter à chaque patient les modifications qui semblent être raisonnables techniquement et morphologiquement, afin de s’assurer que la demande n’est pas exagérée et d’éviter les déceptions.

La deuxième consultation permet de répondre aux questions et de s’assurer que l’ensemble des informations ont été transmises et comprises.

L’arrêt du tabac est important afin d’améliorer la cicatrisation et la consolidation en cas d’ostéotomie, et de réduire les risques d’infection en cas de mise en place de prothèse.

L’éviction sociale dure en général de 1 à 2 semaines. La prise en charge médico-chirurgicale est très focalisée sur la réduction de cette éviction sociale par la prévention des ecchymoses (bleus) et des œdèmes.

Les ecchymoses sont prévenues par des protocoles médicaux en accord avec les médecins anesthésistes. Ces protocoles associent :

  • Homéopathie par Arnica avant et après l’intervention
  • Évitement absolu de la prise d’aspirine et d’AINS 10 jours avant l’intervention
  • Acide Tranexamique (EXACYL) par voie générale pendant l’intervention

 

Les œdèmes sont également prévenus par des protocoles médicaux en accord avec les médecins anesthésistes.

Une visite pre anesthésique et une prise de sang sont nécessaires au plus tard 48 heures avant l’intervention.

L’entrée à l’hôpital Américain ou à la Clinique Turin se fait le jour de l’intervention.

Elle dure habituellement une heure.

Une nuit d’hospitalisation est habituelle si le geste est associé à une autre intervention sur le visage, sinon l’intervention peut être réalisée en ambulatoire.

Un pansement est mis en place sur le menton pour limiter l’œdème et stabiliser l’implant ou l’ostéotomie. Il est retiré au bout de quelques jours.

La chirurgie esthétique du menton n’est pas une intervention douloureuse.

Il n’y a pas de cicatrice visible. Des soins de bouches quotidiens sont nécessaires.

Les visites de contrôle ont lieu 1 fois par semaine pendant 15 jours puis s’espacent progressivement. Elles permettent de s’assurer de la bonne cicatrisation. Il n’est pas nécessaire de retirer les fils car ces derniers sont résorbables.

Le résultat de l’opération du menton est certes immédiat, mais c’est au bout de 2 ou 3 mois que l’on considère qu’il est stabilisé, une fois l’œdème disparu. Habituellement, on considère que le résultat d’une mentoplastie est définitif.

Lire plus

Autres interventions

Otoplastie

Trop décollées, trop grosses ou pas assez ourlées… Les anomalies des oreilles peuvent être corrigées grâce aux nouvelles techniques d’Otoplastie chirurgicale et médicale (EarFold).

Affinement des joues

Des joues trop pleines, trop bombées, peuvent être affinées par une intervention visant à diminuer la graisse jugale, les boules de Bichat, sans cicatrice visible.

Traitements du massif facial par implants

Lorsqu’une augmentation stable et importantes du volume d’une partie du massif facial est nécessaire, en cas de contre-indication à l’utilisation de l’acide hyaluronique, ou d’impossibilité d’injecter de la graisse, le Docteur Christophe Lepage a recours à des implants faciaux crées sur mesure après étude scannographique 3D.

Rhinoplastie

Trop court, trop long, trop petit, trop grand, trop plat, trop projeté, trop « ethnique »…. Toutes les anomalies du nez peuvent être corrigées grâce aux dernières techniques de rhinoplastie, de réduction comme d’augmentation.

Abaissement de la ligne d’implantation des cheveux

Une ligne d’implantation des cheveux semblant placée trop en arrière, plus vraiment sur le front mais plutôt sur la partie antérieure du crâne, peut être ressenti comme étant disgracieux. Il existe une intervention de chirurgie esthétique qui permet l’abaissement de cette ligne frontale.

Une question ? Prendre rendez-vous ?